ERU asbl - Centre d'études et de de recherches urbaines
ERU scrl-fs - Coopérative d'études et de recherches urbaines

L'ERU est un bureau d’études bruxellois spécialisé en urbanisme durable. Créé en 1976 sous forme d’asbl, le bureau d'étude a fondé en 2013 une société coopérative à finalité sociale (dont l'asbl est l'un des membres fondateurs).

Il est reconnu pour l'originalité de ses méthodes:

  • - assistance aux pouvoirs publics
  • - stratégies innovantes
  • - vision globale et transversale
  • - coordination et participation des acteurs
  • - mise en pratique des actions
  • - évaluation des actions

  • Le travail de l'ERU a inspiré à plusieurs reprises les pouvoirs publics.

    Le bureau réalise des missions de programmation, de conception et d'accompagnement de projets, élabore des outils urbanistiques et environnementaux, facilite la mise en capacité citoyenne.
    Il organise la diffusion et la promotion de ses stratégies : conception de documents d’information et de sensibilisation, organisation de séminaires, expositions thématiques et autres événements...

    Une vision et un projet de ville

    L'objectif de l'ERU est la ville durable: contribuer à la qualité du cadre de vie, à la protection de l’environnement et au bien-être des habitants. Il se base sur une connaissance approfondie de terrain pour valoriser les territoires et l’identité des lieux.

    Lignes de conduite transversales aux différentes missions:

    • - la compacité urbaine et la recherche d’une densité équilibrée
    • - la mise en valeur du bâti ancien et la rénovation légère
    • - le dialogue entre le patrimoine et l’architecture contemporaine
    • - l’éco-construction
    • - la durabilité et la qualité des aménagements des espaces publics
    • - le respect des paysages
    • - la mobilité douce
    • - la mixité fonctionnelle et sociale
    • - l’implication de l’ensemble des acteurs
    • - l'évolution des modes de vie

ERU asbl - Centre d'études et de de recherches urbaines
ERU scrl-fs - Coopérative d'études et de recherches urbaines

L’équipe est composée d'une dizaine de personnes de formations et d’expertises complémentaires : architecture, urbanisme, droit, histoire / histoire de l’art, environnement, graphisme, informatique...

  • Coordinatrice
    • Marie DemanetArchitecte, urbaniste, historienne de l'art
  • Équipe
    • Yasmine BensaïdArchitecte, urbaniste
    • Julien Courjault-RadeUrbaniste - stagiaire
    • Catherine De ZuttereJuriste, urbaniste, éthique économique & sociale
    • Marie DievalHistorienne, urbaniste - stagiaire
    • Vincent DricotGéographe, urbaniste - stagiaire
    • Adèle JacotArt dans l'espace urbain, urbaniste, graphisme
    • Anthony OrhantGéographe, urbaniste - stagiaire
    • Julie TalabardonIngénieur en génie urbain - stagiaire
  • Conseils d'administration ERU asbl - ERU scrl-fs
    • Yasmine BensaïdERU asbl - ERU scrl-fs
    • Catherine De ZuttereERU asbl - ERU scrl-fs
    • Bénédicte del MarmolERU scrl-fs
    • Marie DemanetERU asbl - ERU scrl-fs
    • Christian FrisqueERU asbl
  • Expertises ponctuelles
    • Stéphanie DemeulemeesterArchitecte
    • Vera ManuilovArchitecte
    • Yannik RihouxArchitecte, urbaniste, graphisme
    • Gaëtan SautoisArchitecte des jardins et paysages
  • Agréments
    • Auteur de projet: Elaboration de PPAS et RIE

ERU asbl - Centre d'études et de de recherches urbaines
ERU scrl-fs - Coopérative d'études et de recherches urbaines

Rue Guillaume Tell 57
1060 Bruxelles - Belgique

F +32 (0)2 539 01 31
T +32 (0)2 539 01 41

info@eru-urbanisme.be

facebook : ERU Etudes-et Recherches-Urbaines


Statuts:
  • ERU asbl: M.B. 19.02.1976, modifiés M.B. 09.01.2006
  • ERU scrl-fs: M.B. 15.11.2013


TVA / n° d'entreprise:
  • ERU asbl: BE 0415 674 593
  • ERU scrl-fs: BE 0541 906 435


ONSS:
  • ERU asbl: 011-1213170-26


Compte bancaire:

ERU asbl: Fortis n°210-0963152-91
ERU scrl-fs: Triodos n° BE54 5230 8062 8697

ERU

Domaine d'activités

  • Revitalisation urbaine

    L'ERU s'est spécialisé dans l'urbanisme actif : son travail s'étend de l'identification des problématiques jusqu'à leur résolution sur le terrain, en passant par les contacts avec tous les acteurs et la création de stratégies.

    Celles-ci s’inscrivent dans une vision d’ensemble et dans un projet urbain durable clairement défini :

    • amélioration de la qualité du cadre de vie et réappropriation de la ville par ses habitants
    • retour des habitants en ville
    • mixité des fonctions
    • valorisation des quartiers par des projets immobiliers intégrés
    • préservation et mise en valeur du patrimoine bâti en tant qu’atout culturel

    Un des axes majeurs de la revitalisation urbaine est la lutte contre la vacance immobilière : immeubles entièrement à l’abandon et étages vides au-dessus des commerces.

  • Mise en capacité citoyenne

    La participation, le dialogue et l’implication de l’ensemble des acteurs sont des éléments essentiels à la réussite d’un projet qualitatif.

    L’ERU intègre la démarche participative au coeur de ses missions et agit comme interface ou facilitateur avec les citoyens, acteurs publics et privés.

    Le bureau a acquis une expertise dans les processus participatifs, l’animation, ainsi que dans l’accompagnement de groupes - tables rondes, ateliers participatifs, groupes
    thématiques, marches exploratoires…

  • Ville et quartiers durables

    Les activités de l'ERU s'inscrivent dans le développement urbain durable, et cela avant même que les termes développement durable ne soient d'utilisation courante.

    Le bureau a d'ailleurs été pionnier à Bruxelles dans l'élaboration d'Agendas 21 et le développement d'un îlot écologique existant. Il a également créé le concept de Bourse d'achat collectif d'immeubles.

    Les missions s'organisent autour de plusieurs principes :

    • travailler à la fois sur les territoires et les modes de vie
    • développer la démocratie participative
    • se baser sur les initiatives locales existantes ou en formation
    • respecter et recréer les écosystèmes urbains aux multiples composantes

    L'ERU est spécialisé dans le développement durable des quartiers existants. Il coordonne l'appel à projets citoyens "Quartiers durables". Il mène également une réflexion sur la durabilité des quartiers en formation.

  • Patrimoine bâti

    Le projet de ville de l'ERU se base entre autres sur la préservation et la valorisation du patrimoine bâti en tant qu'héritage culturel, identité des lieux et plus-value touristique. Conserver le bâti existant et promouvoir la rénovation légère permettent également de préserver nos ressources, en prolongeant la durée de vie des matériaux de construction.

    La valorisation du patrimoine se fonde avant tout sur une connaissance approfondie du terrain. Cette connaissance est essentielle notamment pour pouvoir orienter les choix de requalification/ restauration.

    Le bureau réalise différentes missions en appui de la protection du patrimoine :

    • inventaires
    • études historiques
    • études de programmation pour la réaffectation

    La Bourse d'achat collectif d'immeubles, créée pour recycler le patrimoine industriel à l'abandon, constitue l’exemple le plus emblématique de cette pratique de valorisation du patrimoine.

  • Programmes stratégiques

    L'ERU réalise des études de programmation stratégique, durable et transversale.
    Elles répondent aux besoins des pouvoirs publics et sont aussi créées d'initiative :

    • Contrats de quartier durables
    • Agenda 21
    • Plan communal de développement
    • Schémas directeurs
    • Programmes de revitalisation territoriale et/ou environnementale par immeuble, îlot, quartier
    • Etudes de caractérisation et de potentiel des lieux

    Ces études peuvent faire appel à des financements extérieurs pour leur concrétisation, par exemple le fonds européen Feder pour Recyclart.

  • Lignes de conduite et documents réglementaires

    Des outils originaux de gestion urbanistique sont créés en réponse aux besoins identifiés.
    Ils complètent ou remplacent des dispositifs existants :

    • recommandations urbanistiques, architecturales et environnementales
    • vade mecum
    • chartes

    L'ERU réalise également des outils réglementaires de planification :

    • règlements d'urbanisme généraux et zonés
    • plans particuliers d'affectation du sol

    Les Recommandations architecturales et urbanistiques pour le centre historique précisent les attentes de la Ville de Bruxelles et constituent une ligne de conduite pour l'instruction des permis d'urbanisme.

  • Colloques, visites et voyages d'étude

    Dans un souci de formation permanente et de partage d'expériences, l'ERU organise divers types d'événements :

    • colloques
    • tables rondes
    • conférences
    • visites de lieux
    • voyages d'études

    Des voyages dans des villes étrangères sont organisés pour les décideurs et les investisseurs bruxellois. L'objectif est de leur montrer des exemples de bonnes pratiques en éco-construction et développement territorial durable transposables à Bruxelles.

  • Promotion et publications

    L'ERU participe à la réflexion sur le territoire, la ville contemporaine et organise la diffusion des missions qu'il mène :

  • conférences de presse
  • expositions
  • dépliants
  • affiches
  • cartes thématiques
  • documents didactiques

Réalisations

  • Accompagnement des projets citoyens Quartiers durables

    Répondant au besoin des habitants d’améliorer leur environnement, Bruxelles Environnement a fait appel à l'ERU pour mettre en place un appel à projets innovant: les "Quartiers Durables citoyens".
    L'originalité du mécanisme est régulièrement soulignée par les délégations étrangères.

    L'appel à projets stimule la mobilisation citoyenne autour de projets environnementaux dans les quartiers bruxellois. Par l’action collective, les citoyens renouvellent le ‘vivre ensemble’ et sont de réels acteurs de changements face aux enjeux globaux.



    Accompagnement et coordination de 20 projets Quartiers durables
    pour Bruxelles Environnement, 2008-2014


    ERU a coordonné l’accompagnement et l'animation - mission en partenariat avec 21 Solutions, EcoRes et écoconso

    Une expertise est mise à disposition des quartiers lauréats de l'appel à projets:

    • Accompagnement individualisé dans le quartier par un animateur expert
    • Coordination de la dynamique, dans un souci de cohésion de l’ensemble des projets
    • Contribution au montage des projets collectifs (tels jardins partagés, composts de quartier, SEL et donneries, verdurisation de rues, kits énergie, ateliers de réparation de vélos, givebox, vergers, fours à pain...)
    • Soutien à la mise en place d’un réseau, né de la volonté de mutualiser les expériences
    • Expertise en matière de dynamique de groupe
    • Elaboration d’outils de communication (newsletters, site internet, 10 journaux des Quartiers durables)
  • Accompagnement de stratégies et projets immobiliers

    Participation dans le cadre de la construction de logements publics
    pour la Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale (SLRB), 2011 - en cours


    L'essor démographique à Bruxelles implique la construction de grands ensembles de logements. Pour répondre à leurs enjeux d'intégration, la SLRB a initié un processus participatif à l'attention des riverains du quartier.

    L'ERU accompagne l'élaboration de projets de logements sociaux:

    • des réunions publiques et ateliers participatifs sont organisés, pour informer mais aussi pour identifier les attentes et les besoins des riverains et acteurs locaux
    • des recommandations sont formulées sur cette base

    Ce type de médiation permet d'éviter des incompréhensions et des erreurs d'appréciation, crée l'opportunité de faire des choix programmatiques et architecturaux intégrés et limite les risques de retards et de surcoûts de la procédure.



    Accompagnement du Plan Logement Communal
    pour la Commune de Watermael-Boitsfort, 2013-2014


    Accompagnement de la mise en œuvre du Plan Logement, afin de garantir la qualité du cadre de vie de la commune, la durabilité des développements prévus et leur intégration dans le tissu urbain et paysager existants.

    Dans l’ensemble des recherches et dans la formulation des propositions, l’ERU combine une approche scientifique avec une connaissance approfondie du terrain tant au niveau historique que topographique, environnemental et urbanistique.



    Aménagement d'espaces publics dans l'îlot sacré
    pour Galika Human Estate, 2014
    en collaboration avec JP Majot


    Reconstitution d'un morceau du tissu urbain du centre historique : concerne l'emblématique terrain vague en cœur d’îlot situé à deux pas de la Grand-Place de Bruxelles et des Galeries Royales Saint-Hubert, démoli depuis plus de 50 ans.
    Projet d'espaces publics / collectifs, destinés à compléter et accompagner le projet immobilier de reconstruction du site. Le projet se fonde sur le réseau viaire historique en l’adaptant, dans un souci de restaurer son identité.

  • Actions dans les rues commerçantes

    Charte d'urbanisme pour la rue de Brabant à Schaerbeek
    pour Atrium, 2007-2011
    en collaboration avec Cooparch


    l'ERU a répondu à la demande d'Atrium et de la Commune de Schaerbeek de freiner le phénomène d'extension des commerces dans les cours et jardins. Les commerces ont en effet tendance à s’étendre et construire des annexes qui portent atteinte à la qualité des intérieurs d’îlot.

    Objectifs de la charte:

    • préserver la qualité paysagère et environnementale des intérieurs d’îlot
    • améliorer l’esthétique de la rue (traitement des devantures, enseignes et façades)
    • garantir la qualité du logement et du cadre de vie (il s’agit d’une rue densément habitée).
    Diagnostic, Charte et Pistes de mise en œuvre:

    La Charte comprend des prescriptions non réglementaires à destination des commerçants. Elle s'appuie sur une connaissance fine du terrain.
    La Charte est utilisée par la commune comme outil de dialogue avec les commerçants et/ou propriétaires, dans le cadre des demandes de permis d'urbanisme.



    Accompagnement des demandeurs


    Après adoption de la charte, suivi de dossiers dans leur phase d’avant-projet et/ou de demande de permis d’urbanisme, pour veiller à la bonne application des prescriptions. Organisation de réunions de sensibilisation sur le thème des toitures vertes et aide à la création d’outils de communication. La maquette d'une brochure de sensibilisation illustrée pour la verdurisation des cours intérieures a été élaborée.

  • Agenda 21 locaux

    L’adhésion des communes aux principes d’Agenda 21 issus du Sommet de la terre à Rio en 1992 et leur engagement à prendre des mesures en faveur du développement durable sont concrétisés par des Agendas 21 locaux d’actions concrètes.



    Agenda 21 de la Commune d’Uccle
    pour la Commune d'Uccle, 2008-2009


    La Commune d'Uccle a fondé le travail sur une importante participation citoyenne à tous les stades de l'élaboration de l'Agenda 21: Forums des citoyens, Comités 21. Le programme a été organisé en un plan de 103 actions à mettre en oeuvre par l'administration communale et par les citoyens.



    Agenda 21 de la Ville de Bruxelles
    pour la Ville de Bruxelles, 2005-2008


    Entamé en 2005, l'Agenda 21 de la Ville de Bruxelles est l'un des premiers à avoir été adoptés en Belgique (mars 2008).
    Le programme est centré sur le travail de l'administration en valorisant les actions déjà entamées (la Ville avait un service éco-conseil depuis le début des années '90).



    Les Agenda 21 locaux sont cadrés par des événements tels que des formations pour les agents de l’administration, des expositions, etc.

  • Analyse urbaine et paysagère

    Parc Bempt
    Pour la Commune de Forest, octobre 2014.

    Cette mission a été menée par le bureau d’études AAC Architecture, en collaboration avec l’ERU, Dessin & Construction, Ecorce et Ney.

    Cette étude a été réalisée dans le cadre de la mission d’ « Étude de faisabilité pour la construction d’une école dans le parc du Bempt ». Elle comporte une analyse du contexte urbain, paysager et naturel en termes de fonctions et d’usages, en termes réglementaires (situation de droit), mais aussi en termes de mobilité et d’accessibilité et de paysage (espace semi-naturel, gestion de l’eau…).
    Une lecture paysagère du site permet de réaliser une synthèse des atouts et caractéristiques principales du site et de définir les opportunités majeures à développer.

  • Bourse d’achat collectif d’immeubles

    L'ERU contribue à l'émergence de projets où les espaces partagés organisent des mini-éco-quartiers aux allures novatrices. Ces projets répondent au défi démographique et au souhait des habitants en ville de revoir les modes d'habitats urbains.



    Achats collectifs d'immeubles
    Pour la Ville de Bruxelles, dans le cadre de la Délégation au développement de la Ville, 1996-2005


    Mis au point en 1996 pour résoudre l’abandon des immeubles industriels du centre de Bruxelles, le mécanisme d'achat collectif a permis de réhabiliter une quinzaine de grands sites atypiques qui ne trouvaient pas d'acquéreurs sur le marché traditionnel.

    Le principe est de regrouper des candidats acquéreurs, particuliers ou non, et de les aider à acheter ensemble un grand immeuble pour y installer des logements, des espaces de travail, ateliers, commerces...
    Le montage collectif du projet favorise celui d'initiatives communes, qui se sont multipliées dans les projets: composts, ranges-vélos, toitures vertes ...

    La Bourse a fait l'objet de 4 événements qui rassemblaient des personnes intéressées autour des immeubles proposés. Le succès a été immédiat: la première édition a réuni plus de 400 personnes. Une "Bourse permanente" a été mise en place pour répondre toute l'année à l'intérêt de candidats acquéreurs et à la demande de propriétaires de résoudre la vacance de leurs immeubles industriels ou de bureaux.

    Les premières expériences ont permis la publication d’un Vade Mecum de l’achat collectif d’immeubles.

    Le plus grand site, 14.000 m², compte actuellement 50 logements, 2000m² d’ateliers, des locaux et un jardin collectifs.

  • Contrats de Quartiers durables

    L'ERU élabore les programmes quadriennaux et est également porteur de projets dans le cadre de Contrats de quartier durables.



    Contrat de Quartier durable 'Axe Chasse-Gray'
    pour la Commune d'Etterbeek, 2014 - en cours

    Auteur de projet du dossier de base (2014), consultable ici, et accompagnateur du processus participatif pour les opération d'espaces publics et d'équipements (2015-2018).



    Contrat de Quartier durable 'Axe Louvain'
    pour la Commune de Saint-Josse-ten-Noode, 2013

    Auteur de projet du dossier de base.
    Projet-phare: gestion durable des déchets: actions coordonnées de prévention et valorisation des déchets/ressources (ressourcerie, compost de quartier, atelier couture, activités participatives...).
    Réhabilitation de l'îlot Cudell (salle de sports, crèche, espace vert, logements).
    Création d'une maison des cultures, dans l'ancien cinéma Marignan



    Contrat de Quartier durable 'Bosnie'
    pour la Commune de Saint-Gilles, 2012


    Auteur de projet du dossier de base - diagnostic participatif avec 21 Solutions sprl
    Projet-phare: reconversion de l'imposant site de l'Ecam en équipements communautaires et en parc.
    Etablissement d'un maillage ludique afin de valoriser les fonctions de jeux.
    Projet de potagers de balcons (avec actions participatives et pédagogiques), qui améliore la qualité des intérieurs et active les liens de solidarité.



    Contrat de Quartier durable ‘Jardin aux Fleurs’
    pour la Commune de Bruxelles, 2011

    Etude du volet environnemental, s'appuyant sur l'implication active des riverains (ateliers…). Des propositions ont été faites sur 2 thèmes principaux, le maillage vert et un plan toitures.



    Contrat de quartier ‘Maison Rouge’
    pour la Commune de Laeken, 2007-2011

    Porteur de l'action "Habiter au-dessus des commerces pour la rue Marie-Christine" - menée en partenariat avec Projet X et Atrium



    Contrat de quartier 'Rempart des Moines'
    pour la Commune de Bruxelles, 1997-2001

    Le quartier devait relever les défis d’un quartier oublié : délabrement, perte d’identité, espaces publics dégradés et nombreuses dents creuses.
    Suivi complet du processus: pré-étude, étude et mise en oeuvre du programme quadriennal.
    Principes: cicatrisation du tissu urbain et reconstruction d'angles, typologies variées de logements, création de mobiliers urbains participatifs et avec des artistes, mise en valeur du patrimoine industriel par un Plan lumière.



    Contribution à la Cellule Contrat de quartier de la Ville de Bruxelles
    pour la Ville de Bruxelles, 2000 dans le cadre de la mission Délégation au développement de la Ville


    'Tanneurs'(collaboration avec le bureau d’études Atelier 55), 'Quais', 'Rouppe', 'Maison Rouge'.

  • Délégation au développement du Pentagone / de la Ville

    pour la Ville de Bruxelles, 1995-2012


    La Délégation est une cellule stratégique et transversale mise en place en 1995 au sein de l’administration de la Ville de Bruxelles. Le principe d'une équipe d'urbanisme actif était alors une innovation. Cette mission est confiée à l'ERU jusqu'à son intégration dans les services communaux en juillet 2012.

    L'objectif est la revitalisation qualitative et durable du territoire communal. Le travail s'est d'abord concentré sur le Pentagone (1995-2002) pour s'étendre ensuite à l'ensemble de la Ville.
    Les réalisations touchent donc à la fois la réhabilitation des quartiers anciens (Pentagone, quartier Nord-Est,...) et le développement urbain des territoires en lisière de ville (Neder-Over-Heembeek, Laeken, Haren). Leur originalité est reconnue en Belgique et à l'étranger.

    Les actions s’appuient sur des méthodologies diversifiées et adaptées, au sein d’une politique globale déterminée :

    • inventaires
    • visites de terrain
    • caractérisation des lieux
    • contacts et mise en lien des acteurs
    • analyse des outils, ajustements ou innovations
    • organisation d’événements …

    Le travail a été effectué en étroite collaboration avec le Département et l’Échevinat de l'Urbanisme.


    Résultats


    Quelques résultats pour mesurer l'évolution du centre historique de Bruxelles (Pentagone) :

    • + 17.000 habitants entre 1999 et 2012 (39.000 habitants en 1995; perte annuelle d'environ 1.000 habitants jusqu'en 1999; 52.000 en 2012)
    • 85% des sites à l'abandon résolus ou en voie de l'être en 2012 (800 sites abandonnés en 1995 et dans les années qui suivent)

    En savoir plus sur les réalisations


    De nombreuses actions menées par la Délégation sont développées sur ce site :

    Bourse d’achat collectif d’immeubles,
    Habiter au-dessus des commerces,
    Lutte contre les biens à l’abandon,
    Règlements d'urbanisme zonés,
    Zone UNESCO Grand-Place à Bruxelles,
    Ilot écologique pilote,
    Recyclart,
    Recommandations architecturales, urbanistiques et environnementales,
    Mini schémas directeurs de sites,
    Cartes des ressources durables,
    Études de mobilité en centre-ville,

    Études sur l'habitat groupé

    D'autres réalisations peuvent être citées:

    Promenade santé à Haren, Accords de coopération entre l’État belge, la Région de Bruxelles-Capitale, la Ville de Bruxelles, et les Communes d'Ixelles et d'Etterbeek, relatif au quartier européen ...

  • Environnement à l'échelle des quartiers

    L'ERU contribue à l'amélioration des écosystèmes urbains dans une approche transversale et intégrée liant environnement, acteurs, territoires.

    Réalisations: études & recherches, développement de stratégies, outils pratiques, actions participatives.


    Vivres en vrac
    Pour Bruxelles Environnement, 2015


    Etude sur la vente en vrac en Région bruxelloise afin d’apporter un soutien à son développement, d’en faciliter les aspects pratiques dans l’intérêt du consommateur et du commerçant. Identification des freins au développement de cette vente à Bruxelles et proposition de recommandations permettant de donner une impulsion au mécanisme, d’en favoriser le développement.

    Téléchargez l'étude ci-contre.




    VADE-MECUM "Vers des quartiers zéro déchet"
    Pour Bruxelles Environnement, 2015
    En partenariat avec RESSOURCES asbl et Ecorem S.A.


    Le vade-mecum valorise l’action collective à l’échelle locale, qui permet de limiter les déchets. Il invite à connaître 120 actions originales et innovantes, et pourquoi pas s’en inspirer.
    Le vade-mecum s’inscrit dans les principes de l’économie circulaire, d’optimisation des flux de matières échangés entre différents acteurs présents sur un territoire.
    Les chapitres du vade-mecum suivent la logique de l’échelle de Lansink donnant la priorité aux modes de traitement des déchets les plus écologiques.

    L’objectif étant de réduire la production de tous types de déchets (emballages alimentaires, déchets de construction, déchets organiques, encombrants, …)
    Vous retrouverez dans le vade-mecum 15 fiches actions thématiques selon les 4 niveaux/modes de gestion.

    Téléchargez le vade-mecum complet ci-contre ou via le site de Bruxelles Environnement(.pdf)



    Quartier durable H²O - QuaDEAU
    pour Bruxelles Environnement, 2013- 2014

    en partenariat avec l’UCL –Architecture et climat-la VUB et l’Université de Montréal

    Bruxelles Environnement a souhaité établir des Recommandations techniques et méthodologiques pour une gestion durable de l’eau à l’échelle du quartier en Région bruxelloise. ERU s’est associée à trois universités pour compléter cette étude par une expertise spécifique en matière de définition de nouvelles prescriptions dans les textes réglementaires, les guides sectoriels ou la mise en place de nouveaux incitants.
    Un outil de gestion de l'eau à l'échelle du quartier a été mis en place.

    L'étude vise à améliorer la percolation des eaux tant en intérieur d’îlot qu’en voirie.



    « Un sac compartimenté au marché »
    pour Bruxelles Environnement, 2012-2013
    dans le cadre de l’appel à projets « Réduction des emballages superflus en Région de Bruxelles-Capitale »

    Le projet vise à apporter une solution pragmatique face à la multiplication des sacs en plastique jetables, en priorité ceux qui sont distribués sur les marchés.

    L’ERU a eu l’idée de soutenir la création et la diffusion d’un nouveau système d’emballage et de transport. Elle a lancé un défi « écologique » aux designers belges : concevoir un sac compartimenté.

    Projets primés:

    • 1er prix - pour son aspect environnemental: Le Sacarapluie, conçu par les Cadavres Exquis asbl
    • 1er prix ex-aequo - pour la qualité du compartimentage: Le Zig Bag, conçu par Numa Product Design

    Suite au concours, une exposition a eu lieu en novembre 2013 afin de présenter les lauréats. Suivie d'un atelier de couture pour la fabrication du Sacarapluie.



    Cartes des ressources durables
    pour la Ville de Bruxelles, 2005 et 2011,
    dans le cadre de la Délégation au développement de la Ville


    L'EU a conçu des cartes de ressources durables dans le but de mieux faire connaître les ressources et services du quartier : mobilité douce, commerces de proximité, alimentation bio et fairtrade, produits locaux et artisanaux, gestion des déchets, services de réparation, de recyclage et d’échanges, services sociaux et culturels, espaces verts & de jeux, patrimoine bâti, tourisme, etc.

    Réalisées en collaboration avec les habitants et acteurs locaux, ces cartes visent également à encourager les initiatives durables tout en mettant en évidence les éventuels manquements identifiés dans le quartier.

    • Carte des ressources durables du quartier Nord-Est (2005)
    • Carte des ressources durables de Neder-over-Heembeek (2011)
  • Etudes historiques et inventaires

    Etudes historiques du bâti et de sites classés


    L'ERU réalise des études historiques avec archéologie du bâti, requises en cas d’introduction de permis uniques liés aux biens classés. Ces études sont des documents de référence pour orienter les choix de restauration à opérer.

    Elles ont pour objet de :

    • situer le bien dans son contexte historique et urbanistique, et, le cas échéant, dans la carrière de son architecte ;
    • identifier les différentes phases d’intervention successives apportées à la construction d’origine ;
    • analyser la situation existante par rapport à la période de référence de l’immeuble.

    Etude des Atelier et Habitation Taymans, 6-6A rue des Champs Elysées, Ixelles - pour un particulier, 2012



    Inventaire des devantures patrimoniales
    pour la Ville de Bruxelles, 2009
    Réalisé dans le cadre de l’élaboration du Règlement communal d’Urbanisme zoné – Périmètre Unesco – Grand-Place

    Devantures situées dans la zone tampon autour de la Grand-Place, inscrite sur la liste du patrimoine mondiale de l’Unesco



    Cartes-promenades du patrimoine commercial du Pentagone
    pour la Ville de Bruxelles, 2003
    dans le cadre de la Délégation au développement de la Ville


    5 cartes par quartier et thématiques, réalisées dans le cadre des Journées du Patrimoine 2003:

    • Le patrimoine commercial du quartier autour de la Grand-Place
    • Le patrimoine commercial du quartier "Saint Jacques"
    • Le patrimoine commercial de la rue Haute et de la rue Blaes
    • Le patrimoine commercial de l’entre-deux-guerres
    • Le patrimoine commercial Art nouveau
  • Exposition

    Exposition Kabinet urbain exposition collective, 2014-2015
    au Kabinet : avenue de la Reine, 211, 1000 Région de Bruxelles-Capitale


    Une exposition dans un lieu artistique initiée par l'architecte et urbaniste Julien Greverend : ...aujourd'hui, qu'est-ce que la pratique urbanistique ?
    Chaque participant propose une définition et l'illustre par des projets concrets.

    Avec : ERU, Journal Intime de Quartier, Cocun, Rirbaucout, Guillaume Querre, Julien Gréverend & Alice Chevillard

  • Habiter au-dessus des commerces

    De nombreux centres urbains sont confrontés à la problématique des étages vides au-dessus des commerces. Ceux-ci constituent un important potentiel de logement.
    La réhabilitation des étages offre de grands avantages : augmentation de la valeur du bien, animation des rues, sentiment de sécurité …
    Actif depuis plusieurs années dans ce domaine, l’ERU a développé et mis en œuvre des stratégies pour remettre des logements sur le marché.



    Pour la Région de Bruxelles-Capitale
    pour la Région de Bruxelles, 2012-2014

    • étude-action sur l'ensemble de la Région, avec:
    • inventaire du potentiel de logement dans les noyaux commerçants
    • analyse de la problématique et des solutions déjà expérimentées
    • recommandations et pistes concrètes de résolution

    Suite à cette étude, 6 fiches-outils ont été élaborées à destination des propriétaires, commerçants, gestionnaires publics et professionnels de l’immobilier.
    Outils présentés lors d'une matinée d'étude en mai 2014.
    Consultables sur le portail du Logement régional



    Pour la Ville de Bruxelles
    pour la Ville de Bruxelles, 2001-2012
    dans le cadre de la Délégation au développement de la Ville

    • promotion et activation du secteur privé, journées d’information, documents de sensibilisation…
    • résolution des problèmes techniques et juridiques: création d'un accès, révision du bail commercial, servitude de passage...
    • création d’incitants tels une prime pour la création de l'accès
    • partenariat efficace avec les organismes de logements sociaux (AIS...)

    Résultats:

    • près de 800 logements (re)créés au-dessus des commerces

    Dans le cadre du Contrat de Quartier 'Maison rouge'

    Mise en oeuvre de l'action "Habiter au-dessus des commerces pour la rue Marie-Christine", en partenariat avec Projet X et Atrium.
    Par l’octroi d’une prime, le projet vise à recréer des accès séparés, en vue de réhabiliter les étages vides au-dessus des commerces et d’y retrouver des logements. Il s’inscrit dans une action globale encourageant l’amélioration des devantures commerciales et la rénovation des façades.

  • Ilot écologique pilote

    Ville de Bruxelles, 2006-2008
    Dans le cadre de la Délégation au développement de la Ville

    L’îlot écologique situé dans le quartier nord-est à Bruxelles a été mis en place en tant que projet expérimental et novateur, à la demande des habitants.
    L’objectif est de sensibiliser et de mettre en action les occupants d’un îlot pour réduire leur empreinte écologique à l’échelle locale. L’accent a été mis sur la diversité des thématiques étudiées et sur le caractère local et convivial des réunions.

    Les étapes du projet :

    • sélection du quartier après réalisation d'une analyse préparatoire: évaluation des potentialités, de l'équilibre des fonctions et de la diversité des acteurs
    • initiation d'un travail participatif avec les occupants des lieux : réunions d'information, visites de sites, interventions lors des fêtes de quartier.
    • soutien à la communication et à la mobilisation des acteurs (habitants, riverains, acteurs publics).

    L'îlot écologique pilote est l'une des sources d'inspiration de l'appel à projets citoyens Quartiers durables

  • Lutte contre les biens à l’abandon

    Ville de Bruxelles, 1995-2012
    Dans le cadre de la Délégation au développement de la Ville et du Contrat de quartier Rempart des Moines

    L’abandon immobilier est un phénomène rencontré dans plusieurs villes, dont Bruxelles, où il est aggravé par un contexte de crise aigüe du logement. Provoqué par une spéculation immobilière, l’incurie des propriétaires ou des situations juridiques complexes, ses conséquences s’étendent au-delà du bien concerné : dégradation du bâti et risque de propagation aux immeubles voisins, pertes irrémédiables pour le patrimoine architectural, dépréciation de l’image du quartier environnant et création d'un sentiment d’insécurité…

    Les approches de l'ERU sont diversifiées en fonction des cas d'abandon : un ou plusieurs immeubles ou sites dans un périmètre rapproché, propriétaire privé ou société, abandon spéculatif ou héritage complexe... Mais elles se basent toujours sur quelques principes méthodologiques:

    • une connaissance approfondie du terrain: l'analyse fine des différentes situations, nourrie par le croisement des données disponibles et par les expériences pertinentes, engendre des solutions adaptées à chaque cas d’abandon
    • un travail proactif de sensibilisation, d’accompagnement, de conseils et de négociation mené auprès des propriétaires, en lien étroit avec les pouvoirs publics
    • la valorisation des outils incitatifs (primes…) et la proposition de partenariats, notamment avec les organismes sociaux (Agences immobilières sociales, Projet X ...)
    • mise en application de moyens coercitifs pour les cas d’abandon les plus difficiles: taxe sur les biens à l’abandon, (menace d')expropriation, actions juridiques telles les actions en cessation, le droit de préemption ...

    Le travail de revitalisation des immeubles vides a demandé une coordination particulière de l'ensemble des acteurs, entre autres administratifs.

  • Mobilité et espaces publics en centres urbains

    L'expertise de l'ERU en matière de mobilité douce en centre urbain est fondée sur plusieurs études pour des aménagements d'espaces publics et sur le suivi des plans de mobilité du Pentagone bruxellois.



    Tram 71
    pour Bruxelles Mobilité, février-mars 2015

    Accompagnement de la tramification de la ligne 71 : processus participatif et recommandations.



    Parcours culturel piétonnier
    pour l'ADT – Agence de développement territorial, 2013
    en collaboration avec JP Majot

    Le parcours relie le Quartier des Arts et le Cinquantenaire.
    L'étude aborde différentes thématiques liées aux espaces urbains et propose la mise au point d’outils pratiques pour le réaménagement du quartier:

    • Elaboration d’un Schéma Directeur ;
    • Mise au point de projets d’aménagement spécifiques , notamment: projet d’animation et d’utilisation de rez-de-chaussée sous utilisés; maillage vert & projet de végétalisation du quartier; recommandations pour la requalification des squares classés (Frère-Orban et de Meeûs); propositions concrètes en matière d’éclairage (Palais royal, jardin du Palais des Académies…; projet pour les traversées piétonnes des grands boulevards/axes routiers…

    Le projet se base sur un volet participatif et une démarche active d’implication des usagers du quartier (enquêtes, entretiens…).



    Etude d'une "Zone confort", quartiers 'Grand-Place de Bruxelles'
    pour la Ville de Bruxelles, 2004-2007
    dans le cadre de la Délégation au développement de la Ville

    Les principes de mobilité élaborés par l'ERU pour ce quartier reposent sur une très forte limitation de la circulation automobile induite par quelques règles simples, comme l'instauration d'une circulation en boucle et la suppression du stationnement - sauf pour les riverains.

    Ce parti a l'avantage de dissuader le passage des véhicules sans mettre en oeuvre de fermeture physique. Couplé avec une limitation de vitesse, le confort du quartier se rapproche de celui d'un piétonnier sans en subir toutes les contraintes.

  • Newsletters

    Download (jpeg)

  • Planification et règlements (PCD - PPAS - RCU - RCUZ)

    Dans l'élaboration de plans et règlements, l'ERU poursuit des objectifs d'identification et de mise en valeur des atouts et potentialités propres au territoire. Tout en intégrant les différents défis et en organisant un (nouvel) équilibre:

    • préservation des caractéristiques urbanistiques ou patrimoniales;
    • réponses à l'essor démographique;
    • prise en compte du développement durable;
    • attractivité commerciale, équilibre des fonctions, etc.

    Le travail d’élaboration des plans et règlements est mené en concertation étroite avec les services communaux.



    Règlement communal d’urbanisme zoné (RCUZ) - 'Place Communale'
    pour la Commune de Molenbeek-Saint-Jean, en cours



    Règlements communaux d’urbanisme zonés (RCUZ)
    pour la Commune de Schaerbeek, en cours



    Règlement communal d’urbanisme zoné (RCUZ) – Périmètre Unesco–Grand-Place
    pour la Ville de Bruxelles, adopté en 2009



    Plan communal de développement (PCD) de la Ville de Bruxelles
    pour la Ville de Bruxelles, 1995-2003

    • Réalisation du dossier de base pour la partie du territoire de la Ville de Bruxelles dénommée 'Pentagone' (1995-1998)
    • Suivi du dossier final et coordination (1998-2003) - avec le bureau d’études Agora

    Plan particulier d’affectation du sol (PPAS) - Rue Royale
    pour la Ville de Bruxelles, 1998-2000

    Objectifs: conforter la fonction logement et valoriser le patrimoine bâti du quartier. Les prescriptions ont servi de lignes de conduite pour d'autres PPAS.


    Plans particuliers d’affectation du sol (PPAS) - Rue aux Fleurs - Rue de Flandre

    Réalisation des dossiers de base. Les études de situation existante et dossiers de base ont défini les lignes de conduite qui ont guidé les principales actions de revitalisation urbaine menées dans ces quartiers.

  • Potager

    Potager sur le toit : "A votre quartier, Mesdames" pour la commune de Schaerbeek, 2013 - en cours
    dans le cadre du Contrat de Quartier Durable Reine-Progrès (2013-2016), quartier Nord - Gaucheret

    L’ERU développe un potager urbain sur le toit de la Maison des citoyens avec les femmes, les enfants et les usagers du quartier en général.

    Ce projet vise à mobiliser le public du quartier sur les questions liées à l’environnement, la santé et l’alimentation.
    A partir du potager, les animateurs de l’ERU suscitent le débat, proposent des activités, des sorties, favorisent les rencontres au sein du quartier et l’appropriation des lieux – le potager, le quartier, la ville - par ses usagers.

    L’idée est aussi de ‘propager le potager dans le quartier’ (sur les balcons, les fenêtres, les rues, les intérieurs d’îlot) afin d’embellir les espaces publics, de renforcer le lien social et la convivialité, de susciter le débat, etc.

    Permanences au potager tous les mercredis, de 11h à 16h

  • Programmation, schémas directeurs, schémas d'orientations

    L'ERU réalise des études, programmations et schémas: pour des biens historiques à réaffecter, terrains à urbaniser, ensembles de logements, sites (industriels) à reconvertir...

    Basés sur une connaissance approfondie des lieux (identité, histoire, topographie, composantes), ils visent à en tirer le meilleur parti en proposant une/ des fonction/s adéquate/s.
    Le principe est de concilier les attentes des divers opérateurs, faciliter le dialogue entre administration, architecte et développeur sur base d’éléments objectivables et tirer profit des ressources du site.
    De multiples enjeux sont intégrés : paysage, patrimoine, éco-construction, gestion de l’eau et de la biodiversité, mobilité, fonctionnalités (type de structure, besoins).



    Réhabilitation de la Ferme de Beyseghem (dite ferme Den Bels) à Neder-Over-Hembeek
    pour la Ville de Bruxelles, 2010


    En partenariat avec la Ville de Bruxelles, l’ERU a participé au sauvetage et à la réhabilitation de la dernière ferme du XVIIIè siècle et de son verger, à Neder-Over-Hembeek. La ferme a été rachetée par la Ville et classée par la Région.
    Elaboration d'un étude de faisabilité programmatique, proposition de réaménagement en ferme d’animation.

    La ferme a été l'opportunité de créer un nouveau lieu d'échange citoyen autour de l’agriculture, tout en valorisant un patrimoine essentiel de l’identité de NOH.



    Schémas directeurs pour des sites à construire ou ensembles bâtis:
    dans le cadre de la Délégation au développement de la Ville


    • Développement de grands terrains à urbaniser encore disponibles à Haren
    • Réaffectation de sites immobiliers désaffectés / à l'abandon: avenue Louise / chaussée de Vleurgat (2003); rue Henri Maus / rue des Pierres (2004); rue des Dominicains / rue de l’Ecuyer / impasse de la Fidélité (2007)
  • Programmes européens

    pour la Ville de Bruxelles


    De nombreux réseaux d'échanges de bonnes pratiques entre villes européennes sont stimulés par les programmes et fonds structurels européens.

    L'ERU a participé pour le compte de la Ville de Bruxelles au réseau européen URBACT 'Partners for Action', qui met en lien une quinzaine de villes autour des questions du développement territorial et social urbain durable. La thématique abordée par ce réseau est celle des partenariats privés-publics (PPP) dans les opérations de renouvellement urbain.

    Le travail mené a abouti à la publication d’un guide des opportunités et des pratiques. Basé sur l’expérience des 13 villes du réseau et illustré de cas concrets issus de ces échanges et de l’expertise, ce guide aborde des aspects tels les motivations du recours au PPP, l’appréhension des opportunités et du contexte et le montage du partenariat.
    Cette expérience très stimulante exige une certaine technicité administrative et de pratique budgétaire.

  • Projet pilote urbain « Recyclart »

    pour la Ville de Bruxelles, 1997
    dans le cadre de la Délégation au développement du Pentagone

    Dans le cadre de l'appel à projets européen Urban II (Fonds Feder), l'ERU a rédigé et soutenu un Projet pilote urbain, visant à réoccuper la gare de Bruxelles-Chapelle par un centre socio-culturel.

    L'idée était de transformer la coupure que crée le chemin de fer en un lien entre ces quartiers très vivants.
    Un programme a été élaboré pour la création d’un pôle d’animation centré sur les nouvelles cultures urbaines. Le projet a impliqué la participation de plusieurs partenaires : SNCB, CPAS, Ville, habitants.

    Recyclart, qui s’est constitué en ASBL autonome, est aujourd’hui à la fois un centre de formation socio-professionnelle (Art urbain et restauration) et un centre culturel.
    Il a remodelé l’espace public aux abords de la gare et créé un skate parc, en collaboration avec de jeunes experts (Brusk), le bureau d’architecture L’Escaut et l’IBGE - Bruxelles Environnement.

    Le projet a été reçu meilleur Projet Pilote Urbain de 1997.

  • Recommandations architecturales, urbanistiques, environnementales

    Ville de Bruxelles, 1995-2012
    dans le cadre de la Délégation au développement de la Ville

    Les Recommandations permettent d'énoncer dans un contexte particulier des lignes de conduites et des critères qualitatifs pour l'élaboration des projets d'architecture, d'urbanisme et de requalification des espaces publics.
    Cet outil de gestion urbanistique à la fois plus souple et plus simple à rédiger (et à modifier) qu’un règlement communal vient en appui à ce dernier, en précisant les bonnes pratiques pour un territoire donné.

    Recommandations thématiques :


    • ‘Recommandations architecturales, urbanistiques et environnementales pour les projets d’architecture dans les quartiers semi-urbains’, 2011 - 2012


    • ‘Recommandations architecturales et urbanistiques pour les aménagements commerciaux dans le périmètre Unesco’, 2011


    • ‘Recommandations pour l’aménagement de studios et de chambres d’étudiants’, 2000


    • ‘Recommandations relatives à l’affectation des immeubles à destination culturelle’, 1999


    • ‘Recommandations pour les projets d’architecture dans le centre historique', 1997. Ces lignes de conduite en matière de préservation du patrimoine, de promotion de la rénovation légère, d’aménagement des commerces etc., ont inspiré la rédaction du Règlement régional d’urbanisme (RRU).


    • ‘Recommandations urbanistiques relatives à l’aménagement de surfaces affectées au logement dans les combles’
  • Voyages d’études en urbanisme durable

    pour Bruxelles Environnement, 2009 et 2011


    L'ERU organise des voyages d’études sur la thématique du développement territorial durable et de l’éco-construction:

    • à Nantes en mars 2009
    • à Hambourg (capitale verte de l'Europe en 2011) en mai 2011
    • à Vienne en juin 2012

    Réunissant une cinquantaine de participants, ces voyages sont destinés aux décideurs publics et aux promoteurs privés bruxellois.

    Le programme de visites et exposés prévus durant 3 jours couvre les 3 échelles urbaines : ville, quartier et bâtiment. Il mise sur la rencontre des interlocuteurs clés et la capacité de transposition des expériences au contexte bruxellois. Le voyage est illustré par des catalogues bilingues présentant la ville de destination et les visites prévues.

  • Zone Unesco Grand-Place à Bruxelles

    pour la Ville de Bruxelles, 1995-2012
    dans le cadre de la Délégation au développement de la Ville

    La Grand-Place, inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO, et sa zone de protection font l'objet de plusieurs actions menées par différents services de la Ville de Bruxelles et de la la Région de Bruxelles-Capitale.
    Ces actions s’inscrivent toutes dans un même cadre : la revalorisation générale du périmètre, la mise en valeur du patrimoine, le rétablissement de la mixité urbaine, l’amélioration du cadre de vie et le développement économique et touristique intégré.

    Contribution de l’ERU:

    • coordination d’un comité de suivi ‘Grand-Place – Patrimoine Unesco’ (2003-2012)
    • élaboration du Règlement communal d’Urbanisme zoné – Périmètre Unesco – Grand-Place (2009)
    • mise en place de la fonction de ‘M. Unesco’ chargé du respect et de la mise en œuvre du règlement zoné
    • établissement d’un périmètre de droit de préemption et plus largement lutte contre l'abandon immobilier
    • conseils aux développeurs de projets, accompagnement et suivi
    • élaboration d’un dossier (état des lieux et propositions d’actions) dans le cadre du programme Beliris
    • participation à l’élaboration du Plan de gestion ‘Grand-Place - Patrimoine Unesco’
    • actions en faveur de l’amélioration des intérieurs d’îlot

Méthodologies

  • Assistance aux pouvoirs locaux

  • Vision globale et transversale

  • Stratégies innovantes

  • Coordination et participation

  • Mise en pratique des actions