Centre d'Études et de Recherches Urbaines

Réalisation: Habiter au-dessus des commerces

Domaine d'activités: Revitalisation urbaine / Patrimoine bâti / Lignes de conduite et documents réglementaires / Colloques, visites et voyages d'étude / Promotion et publications
Méthodologies: Assistance aux pouvoirs locaux / Vision globale et transversale / Stratégies innovantes / Coordination et participation / Mise en pratique des actions

De nombreux centres urbains sont confrontés à la problématique des étages vides au-dessus des commerces. Ceux-ci constituent un important potentiel de logement.
La réhabilitation des étages offre de grands avantages : augmentation de la valeur du bien, animation des rues, sentiment de sécurité …
Actif depuis plusieurs années dans ce domaine, l’ERU a développé et mis en œuvre des stratégies pour remettre des logements sur le marché.



Pour la Région de Bruxelles-Capitale
pour la Région de Bruxelles, 2012-2014

Suite à cette étude, 6 fiches-outils ont été élaborées à destination des propriétaires, commerçants, gestionnaires publics et professionnels de l’immobilier.
Outils présentés lors d'une matinée d'étude en mai 2014.
Consultables sur le portail du Logement régional



Pour la Ville de Bruxelles
pour la Ville de Bruxelles, 2001-2012
dans le cadre de la Délégation au développement de la Ville

Résultats:


Dans le cadre du Contrat de Quartier 'Maison rouge'

Mise en oeuvre de l'action "Habiter au-dessus des commerces pour la rue Marie-Christine", en partenariat avec Projet X et Atrium.
Par l’octroi d’une prime, le projet vise à recréer des accès séparés, en vue de réhabiliter les étages vides au-dessus des commerces et d’y retrouver des logements. Il s’inscrit dans une action globale encourageant l’amélioration des devantures commerciales et la rénovation des façades.


Dans le cadre du Contrat de Quartier 'Morichar'

Dans le cadre du Contrat de Quartier durable «Parvis-Morichar», projet d’activation du pôle commerçant Waterloo-Fort en perte d’attractivité,à travers des opérations proactives sur les rez-de-chaussée commerciaux désaffectés et les étages vides. Objectif fixé, au terme des 4 ans : recréer 20 nouveaux logements et une dizaine d’accès séparés, renforcer les services,rénovation des enseignes et des façades.